Le voyage solaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le voyage solaire

Message par Yazghar le Jeu 17 Mar - 9:26

Bonjour, voici quelques extraits écrit par Liz Greene à propos du principe solaire dans son livre "Les luminaires".

Avant de relier l'aventure du héros au symbolisme astrologique, j'aimerais passer brièvement en revue ses étapes fondamentales. Tout d'abord, sa naissance est toujours étrange ou prodigieuse; il est généralement engendré par un dieu avec une mère mortelle. Ce peut également être l'inverse, comme dans le cas du héros grec Achille: son père était le roi Pelée et sa mère la Néréïde Thétis, une divinité de la Mer. Quoi qu'il en soit, le héros est un hybride entre l'humain et le divin et se trouve ainsi destiné à être pontifex.

Dans son enfance, le héros ne sait rien de sa véritable origine. Il se croit comme tout le monde, tout en se sentant différent et en ayant l'impression d'être promis à un destin particulier. L'un des thèmes principaux de la quête du héros est la découverte de sa véritable origine, à la fois mortelle et immortelle. Il émane de cette image mythique de naissance hybride un profond sentiment de dualité et la conviction que nous ne sommes pas sur terre simplement pour manger, nous reproduire et mourir.  Chacun d'entre nous a un destin différent, chacun est un être exceptionnel, unique, qui doit apporter sa contribution personnelle au monde. La Lune correspond à notre corps, engendré par de simples mortels et programmé par notre héritage génétique. Mais le Soleil en nous sait qu'il doit entreprendre une quête le conduisant vers un avenir inconnu et vers le profond mystère qui réside au coeur de nous-mêmes.

Beaucoup d'enfants s'imaginent avoir été adoptés. Il leur semble impossible que ces deux créatures quelconques qui vivent à la maison soient leurs véritables parents. Il ont certainement été engendré par quelqu'un d'exceptionnel et de merveilleux, peut-être un prince ou une princesse, ou bien un chef d'état, mais leur naissance a été gardé secrète. Ce fantasme est si courant parmi les enfants que nous pouvons le tenir pour archétypique. Il est l'un des passages par lequel le mythe trouve son chemin dans notre vie, avant que la "réalité" ne piétine avec ses gros sabots le monde imaginal de l'enfance. Le même thème revient régulièrement dans les contes de fées : une belle-mère ou un beau-père a pris la place du parent manquant qui, s'il n'est pas forcément divin, reste toujours mystérieux. Le beau-père ou la belle mère est généralement odieux, et l'enfant a une destinée particulière qui lui demande de fuir cet environnement étouffant pour découvrir sa véritable origine.

Notre conscience solaire peut donc commencer à s'exprimer par ce tout premier fantasme d'un mystérieux parent inconnu, ou d'une "haute" destinée à laquelle nous serions promis. Cette partie solaire en nous ne se sent pas soumise aux mêmes cycles lunaires et lois du destin auxquels sont assujettis nos émotions et notre corps. Elle refuse obstinément une destinée banale. Nombre de gens la découvrent vers la quarantaine et ils déclarent alors : "J'ai le sentiment que ma vie doit avoir une autre finalité. Tout ce qui me motivait, l'argent, la sécurité affective et la réussite matérielle, ne me satisfait plus". Ce réveil du principe solaire peut coïncider avec le début d'une période d'exploration intérieure, souvent précipitée par une crise générant dépression et insatisfaction. Combien d'entre vous ont expérimenté ce sentiment? Vous savez de quoi je parle.
avatar
Yazghar
Admin

Date d'inscription : 21/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le voyage solaire

Message par Yazghar le Sam 19 Mar - 9:29

La réalité physique est le domaine de la Lune, et les objectifs de la première moitié de notre vie traduisent la plupart du temps nos besoins de sécurité lunaires sur le plan matériel. Les finalités solaires sont intérieures, et elles concernent la réalisation de soi et l’expérience que fait chacun d'une vie individuelle et significative. Ces buts sont très difficiles à définir et leur mode d'expression dans la réalité diffère d'une personne à l'autre. Socrate appelait "daimon" cette mystérieuse et pressante pression intérieure, cette nécessité qui pousse un individu à devenir son propre idéal. C'est le Soleil qui dit : "Je ne veux pas devenir un légume. Ma vie a un sens, j'ai des potentialités que je n'ai pas encore actualisées." Il est dangereux d'ignorer cette pulsion solaire, car si nous ne faisons pas cet effort héroïque et n'apportons pas au monde notre contribution créative, aussi minime soit-elle, nous serons condamnés à subir les affres d'un "moi" inexprimé. Faute d'avoir vraiment vécu, nous aurons alors toutes les raisons de redouter la mort.  
avatar
Yazghar
Admin

Date d'inscription : 21/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le voyage solaire

Message par Yazghar le Sam 19 Mar - 10:32

Autre élément important, le héros solaire est généralement envié ou persécuté dans son enfance sans savoir pourquoi. Parfois son ennemi est le mari de sa mère, son beau père. Ce peut être aussi un méchant roi ou un usurpateur à qui l'on a prédit qu'il serait un jour renversé et qui redoute de voir le héros, une fois adulte, le détrôner. Cette idée se retrouve dans les histoires des héros grecs, comme Persée, ainsi que celle de Jésus, recherché après sa naissance par le roi Hérode. Le thème de l'envie et celui de la menace potentielle que représente le héros pour le pouvoir en place sont ceux auxquels je me référerai très souvent au cours de notre exploration du voyage solaire.

Le Soleil a quelque chose d'unique et d'exceptionnel qui éveille souvent l'envie d'autrui; mais s'ils demeure inconscient c'est nous qui allons sentir cette jalousie pour les autres. Chaque fois que nous explorons un mythe, nous pouvons être certain de le retrouver dans la vie quotidienne des êtres humains.

Ce problème d'envie et de persécution des potentiels solaires naissants est archétypique et se retrouve dans un très grand nombres de familles; il est à l'origine des difficultés qu'éprouvent tant de gens à exprimer leur Soleil. Ils craignent, en étant vraiment eux-mêmes, de contrarier les autres, qui risquent alors de se retourner contre eux et de les attaquer, verbalement ou sur le plan émotionnel. C'est souvent l'attitude inconsciente du père ou de la mère dont la pulsion solaire inexprimée a généré amertume et jalousie; leur enfant fait alors l'expérience directe de la jeunesse persécutée du héros mythique. Le héros en herbe bénéficie parfois quelque temps de la protection de sa mère mortelle, mais tôt ou tard il doit apprendre à se débrouiller tout seul face à sa belle-mère ou son beau père jaloux, ou face au souverain envieux, en faisant preuve de réalisme, car l'envie est une réalité qui ne peut être effacée de la nature humaine. Un jour viendra où il ne pourra plus revenir à la maison se plaindre chaque fois qu'il se sent personnellement agressé ou contesté. Il lui faut acquérir résistance, indépendance, perspicacité, intelligence et se faire de loyaux amis pour préserver son individualité. Sinon sa lumière solaire s'éteindra et il retournera dans le ventre maternel, comme le font en réalité tous ceux qui s'enferment dans un travail sans intérêt ou une relation étouffante; en cherchant à se protéger et à éviter la compétition du monde extérieur, ils refoulent leurs propres potentiels individuels et leur préfèrent des substituts maternels.
avatar
Yazghar
Admin

Date d'inscription : 21/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le voyage solaire

Message par Yazghar le Mar 22 Mar - 9:02

Au cours de son processus de développement, le héros reçoit ce que Campbell a baptisé "l'appel de l'aventure". Celui-ci peut prendre diverses formes. Le parent divin peut lui apparaitre en rêve ou dans une vision, lui disant : "hé bien, mon fils, un peu de volonté, te voilà homme, il est temps de partir en quête du lointain et précieux trésor". Autrement dit il s'agit d'un appel intérieur, d'une soudaine intuition du sens de notre destinée.

Le sentiment solaire d'avoir une destinée unique n'est pas incompatible avec le réalisme et l'humilité; il ne nous incite pas à regarder de haut nos semblables, à moins qu'il ne soit sérieusement altéré par des blessures d'enfance non cicatrisées. Dans la mythologie, le parent divin ou royal prévoit une épreuve qui doit être affrontée avant que la véritable identité du héros et sa quête ne lui soient révélées. Celui-ci démontre qu'ils est désormais capable de devenir lui-même. Contrairement au héros, il nous est donné plusieurs chances de répondre à l'appel, sous formes de séquences distinctes et de situations diverses que relie le même fil de signification. Pour nous, l'aventure du héros ne s'effectue pas d'une seule traite. Elle se déroule à plusieurs niveaux et se répète au cours de notre vie. Peut-être pouvez-vous réfléchir aux diverses circonstances dans lesquelles cet appel s'est manifesté dans votre existence, en vous demandant si vous l'avez reconnu à l'époque, car parfois la portée de l'évènement n'apparait qu'après coup. Ce peut-être une rencontre importante, une relation qui vous réveille. L'intervention d'une autre personne dans notre vie, qu'il s'agisse d'un amant, d'un enfant, d'un professeur, ou même d'un ennemi ou d'un rival, peut nous transformer et lancer notre héros solaire dans sa quête.
avatar
Yazghar
Admin

Date d'inscription : 21/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le voyage solaire

Message par Yazghar le Jeu 24 Mar - 8:28

Dès qu'il a entendu l'appel, le héros trouve généralement de l'aide, ou reçoit une assistance divine, humaine ou animale. Ce soutien initial lui est donné sans contrepartie; il lui est offert part le parent divin, le parent humain ou par d'autres divinités bienveillantes qui ont leurs propres raisons de le protéger. Lorsque Thésée, par exemple, se met en route pour tuer le Minotaure, Ariane, qui est amoureuse de lui, lui donne la bobine de fil qui lui permettra de retrouver son chemin dans le labyrinthe. Quand Jason s'enfuit de Colchide avec la Toison d'Or, il reçoit l'aide de la princesse de Médée, qui détourne de leur poursuite les bateaux de son père en découpant son frère en morceaux et en éparpillant dans la mer les membres ensanglantés. A Persée qui part détruire la Méduse, Athéna donne un bouclier dans lequel il pourra voir le reflet du monstre. Parfois d'une moralité douteuse, comme dans le cas de Jason, cette aide lui assure le succès, et elle atteste le droit divin du héros : il doit subir une épreuve, mais on lui laisse toute la marge possible, sauf la dérobade, pour l'aider à atteindre son but.

Le héros peut effectivement faire preuve de mauvaise volonté, ou même se défiler la première fois (comme Perceval), mais cette réaction fait alors partie de son histoire. Dans la mythologie, le héros ne proteste jamais, mais dans la vie réelle, il semble que nous ayons tous besoin de récriminer face à l'appel. Il s'agit probablement de la voix de notre Lune qui s'afflige et se désole sur son sort, car elle se sent arrachée à son confort par les exigences de notre âme. Il est évidemment possible de complètement ignorer cet appel, et dans ce cas celui-ci se présente généralement sous une autre forme, accompagné d'épreuves plus difficiles. Le parent divin ne va pas nous laisser tranquille simplement parce que nous manquons de courage. Nombre sont ceux qui ont essayé d'échapper à leur destinée solaire ont du payer très cher ce refus de devenir eux-mêmes. Il en résulte une profonde dépression et un sentiment d'échec et de vide. L'épreuve se représente alors à la génération suivante, et ce sont leurs propres enfants et petits-enfants qui vont souffrir d'un problème solaire parental non résolu, amplifié et compliqué à chaque dérobade de la génération précédente. De plus sévères formes de refus peuvent également être à l'origine de très graves dépressions ou désordres somatiques. On peut refuser l'appel avec une telle violence que l'on se retire complètement dans le monde lunaire, sur un mode auto-destructeur, ce qui peut être mis en rapport avec la démence chronique. Le monde regorge d'êtres désaxés qui ont repoussé cet appel de l'aventure, non pas une seule fois, mais de nombreuses fois. La plupart paraissent "normaux" selon les critères de la société, sauf qu'ils sonnent creux et tournent à vide.
avatar
Yazghar
Admin

Date d'inscription : 21/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le voyage solaire

Message par Yazghar le Lun 11 Avr - 8:49

Le héros reçoit généralement assistance dès qu'il a consenti à l'appel, comme si une sorte de soutien puissant était activé en nous lorsque nous décidons d'emprunter le chemin individuel que nous montre notre Soleil. Il est très révélateur que d'autres dieux s'en mêlent, même s'ils ne sont pas directement lié au héros. Ils ont leurs propres raisons pour désirer le voir réussir. Lorsque Persée part tuer la Méduse, une foule de divinités se mettent de la partie. Persée est le fils de Zeus, mais Athéna lui offre un bouclier, Hadès un casque qui le rend invisible, et Hermès sort de son chapeau magique une paire de sandales ailées. Tous ces dieux investissent pour que la Méduse soit détruite, ce qui semble suggérer en langage mythologique que le héros doit en fait résoudre un problème bien plus important que sa simple quête personnelle.

Le héros solaire agit donc pour le bien général, alors qu'il croit le faire dans son propre intérêt. Dans le mythe de Persée, la Méduse symbolise non seulement un dilemme personnel, mais surtout un problème de la psyché collective, un héritage humain universel de ressentiment venimeux, source de dépression paralysante que l'on retrouve dans les familles, les groupes sociaux et même les nations. Les dieux, semble-t-il, ne peuvent s'occuper de leurs affaires correctement, et ils ont besoin du héros pour agir à leur place.

Pourtant le héros doit accomplir sa tache en suivant une nécessité intérieure. S'il le fait simplement pour plaire à autrui, aussi dévoué soit-il envers l'humanité, il va s'attirer de terribles ennuis car il ne sera pas fidèle à lui-même. Le Soleil est donc profondément paradoxal: en devenant nous-mêmes, nous aurons davantage à offrir que si nous prétendons sauver le monde pour compenser notre vide intérieur.
avatar
Yazghar
Admin

Date d'inscription : 21/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le voyage solaire

Message par Yazghar le Lun 11 Avr - 9:52

Le héros finit par atteindre ce que Campbell appelle le Passage du Seuil, où généralement l'attend quelque chose d'assez déplaisant qui essaie d'entraver l'aboutissement de sa quête. Le dilemme du Passage du Seuil correspond à un conflit intérieur fondamental. Les mythes décrivent quelques formes typiques de l'ennemi qui nous attend au Passage du Seuil. C'est souvent un frère ténébreux, qui incarne l'ombre, le côté destructeur ou amoral du héros lui-même. Il s'agit parfois d'une adversaire féminine, comme une méchante belle-mère ou une horrible sorcière, chez qui nous retrouvons la déesse lunaire sous son aspect le moins maternel. Cette rencontre évoque une situation où les besoins instinctuels enracinés dans la famille et le passé s'opposent au développement de l'individu indépendant.

Nous connaissons tous ce sentiment d'être pris entre le besoin d'être aimé et celui de rester fidèle à nos propres valeurs. Nous menons ce combat contre le dragon chaque fois que nous sommes confrontés à ce dilemme. Du point de vues solaire, la Lune va, dans ces moments, à l'encontre de la vie et elle doit être vaincue. Il est clair qu'il est alors normal d'éprouver ce sentiment et d'agir en conséquence, même si le dragon vaincu revient plus tard sous une nouvelle apparence, déguisé en femme du héros.

Nous affrontons la solitude, l'isolement, la culpabilité et l'hostilité d'autrui lorsque notre Soleil émerge. Si nous refusons de nous engager dans ce processus douloureux, nous devrons trouver un dragon à l'extérieur sur qui projeter notre souffrance. L'image mythique de la crucifixion est l'un des symboles les plus puissants de notre isolement et de notre aliénation sur la croix saturnienne de la matière. Elle évoque cet état dans lequel nous nous sentons seuls et abandonnés. Nous n'avons plus de maison où retourner ni de giron rassurant où se réfugier; pas de groupe ni de structure sociale qui puissent nous offrir un palliatif. C'est la pure existence du "je suis", et son aridité justifie le fait que le Soleil n'émerge que vers le milieu de la vie, lorsque la personnalité est suffisamment forte pour affronter ce défi.

Le problème de la solitude qui accompagne toute expression du moi est en rapport avec la signification la plus profonde du Passage du Seuil dans le mythe du héros. L'émergence solaire réveille nos plus grandes angoisses de perte et de séparation, celles de perdre l'amour de ceux qui nous aiment. La bataille avec notre double obscur, le combat contre le dragon, le démembrement et la crucifixion sont des représentations imagées de notre volonté d'accepter le fardeau de ce moi séparé, première étape importante du voyage solaire. Prouvant ainsi qu'il peut se tenir debout tout seul, le héros est alors à même de poursuivre le véritable objet de sa quête.
avatar
Yazghar
Admin

Date d'inscription : 21/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le voyage solaire

Message par Yazghar le Lun 11 Avr - 10:10

Mais quel est donc ce "véritable objet de sa quête", ce trésor qui attend le héros au bout de ses épreuves? Il s'agit souvent d'un vrai trésor d'or ou de joyaux; ce peut être un élixir de vie, la souveraineté d'un royaume, ou le don de guérison ou de prophétie. Sa récompense ultime est très personnelle, et il y attache beaucoup de prix; mais le héros et sa récompense sont en réalité la même chose, car le trésor est au cœur de lui-même, dans sa dimension divine cachée depuis toujours dans son corps mortel. Le Soleil, qui est notre héros mythique, s'efforce d'obtenir cette pépite d'identité indestructible qui justifie notre existence et lui donne sa valeur. Tout cela parait terriblement abstrait, mais le sentiment d'être un "moi" réel, solide et indestructible est quelque chose de précieux et de magique, très difficile à obtenir. Chaque fois que nous nous démarquons et que nous défendons nos propres valeurs et objectifs, nous forgeons un peu de ce "moi", tout en souffrant de devoir combattre encore et toujours cette mère-dragon éternelle sous ses multiples apparences.
avatar
Yazghar
Admin

Date d'inscription : 21/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le voyage solaire

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum